degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mardi 14 juin 2016

LA ROYALE DE JERSEY UNE GOURMANDISE , UN POINT C'EST TOUT!

De mon court séjour sur  Jersey, île Anglo-Normande, un produit, et un seul a retenu mon attention. Détrompez vous il ne s'agit pas de l'emblématique pull marin, tricoté sur l'île par les femmes restées sur l'île en attendant que leurs maris, leurs frères, leurs fils.. Non pas du tout, d'ailleurs les boutiques ne regorgent pas de tricots home made au point de jersey.. Décevant? Oui sans doute mais peut on reprocher aux habitants d'être passé à autre chose?

Ces vêtements avaient deux buts :  le premier  était de protéger les marins du froid et de l'humidité, le second devait servir de carte d'identité lorsque la mer rejetait sur les côtes les corps des hommes noyés. En effet les motifs décorant les pulls  étaient spécifiques à chaque village.
Mais ça , c'était avant l'ère de l'électronique. Les avancées technologiques ont fait disparaître un grand nombre de systèmes D. Je ne dis pas que l'homme est devenu l'esclave de la machine, mais je ne dis pas non plus le contraire.

Le trésor de l'île c'est désormais  un produit hors norme. Une belle découverte gastronomique  initiée en Europe par Parmentier  Vous avez trouvé? C'est la pomme de terre. Cependant pas n'importe laquelle évidemment, la Royal de Jersey. En France  nous avons la fameuse pomme de terre primeur de l'île de Noirmoutiers largement commercialisée dans de jolies caissettes de bois en ce mois de juin. Au Royaume Uni le top en matière de pomme de terre, c''est  celle qui est cultivée à Jersey sur  les côtils (petites parcelles de terre en pente abrupte surplombant la mer)
Ma recette? Cuire les royales de Jersey à la vapeur et les consommer avec une noisette de beurre d'Echiré et une pincée de paillettes de sel de Maldon, c'est magnifiquement bon!


La particularité de cette sorte de pomme de terre est sa culture qui reste pour le moment très traditionnelle. Un travail encore artisanal réalisé dans les règles de l'art et une récolte très modeste.
Ce légume méritait un titre honorifique, il lui fut accordé :  Royale de Jersey.
La production suffit à peine à satisfaire la demande locale. Les habitants du  Royaume Uni et de l'île de Jersey sont les seuls à pouvoir s'enorgueillir de commercialiser et de consommer ce produit.


 La quasi totalité de la récolte est expédiée au Royaume Uni, une toute petite quantité est consommée sur l'île par les particuliers, les professionnels de la restauration, et quelques touristes!

A la bonne saison, c'est à dire en mai ou juin on en trouve partout ou presque. Elles sont vendues dans des lieux improbables. Stations essence, sur la route, devant les grilles des maisons...en sac de 5 kg ou en sachet de 500 g et parfois au poids dans les quelques magasins d'alimentation. J'en ai acheté dans un petit sacs en papier  déposé sur une table devant  une  petite maison.  J'ai en vain cherchez le vendeur, mais un habitué qui lui aussi venait cherchez sa dose de pomme de terre m'a expliqué qu'il fallait se servir et mettre  la monnaie dans une petite boite , genre tirelire posée près des sachets C'est une autre façon de faire ses courses, mais c'est amusant et surtout on se rend compte qu'il s'agit d'un commerce équitable.
 Même ceux qui ne sont pas agriculteurs officiellement,  possède  un petit lopin de terre et la vente de leur maigre récolte est un moyen de mettre du beurre dans les épinards, enfin  du beurre dans les pommes de terre.



Ce qui différencie cette pomme de terre des autres? Les agriculteurs utilisent
des algues (seaweed) ou Vraic (même origine que le mot varech), très riche en potasse et en phosphate en guise d'engrais. Les algues récoltées le long des côtes sont répandues sur les champs (côtils,) pendant l'hiver, puis la terre est labourée, fin prête  pour  recevoir la plantation des pommes de terre qui à lieu à la fin de la période froide.

Beau voyage et bonne dégustation si vous passez par là.

  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire