degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

jeudi 14 février 2019

FRANK jOSEPH BASTILLE : UN MYSTERE

Les années 90 furent des années expérimentales pour bon nombre de jeunes créateurs designers. Le quartier de la Bastille se trouva alors une nouvelle jeunesse avec l'Opéra Bastille flambant neuf Une nouvelle génétation enterrait joyeusement l'ancienne  et de la gare de la Bastille et de tous ces anciens ateliers de meubles du faubourg  il ne reste que des photos et des souvenirs
De partout de nouvelles enseignes se créaient, les unes perdureront,  j'ai ouvert ma première boutique rue des tournelles en 1984, dans une ancienne boulangerie, les autres n'auront duré que l'espace d'un printemps, mais qu'importe l'impulsion était donnée, le quartier allait entrer dans le XXIe siècle avec  un succès commercial certes, mais au détriment peut être de son caractère artisanal.
Aujourd'hui les grandes enseignes ont rejoins le faubourg saint Antoine. La rue de Lappe est devenue le repère des bobos du 11e arrondissement,  et  le quartier de la bastille ne ressemble plus du tout à celui de Nini peau de chien. Bref tout change tout le temps parfois pour le pire ou le meilleur aujourd'hui ? à vous de juger.


Frank Joseph Bastille, fut comme son nom l'indique un des leader de cette épopée vestimentaire.
Ses collections étaient présentées dans des lieux improbables comme des salles de cafés, mais à cette époque il fallait se trouver,  créer, innover, choquer parfois. Franck Joseph Bastille était dans la décennie 80 un des espoir du stylisme français, mais soudainement il a fermé boutique, et changé de direction, quittant Paris et  la Bastille, le monde de mode  pour l'Afrique.
Je lance un appel à tous ceux et celles qui ont des renseignement sur ce designer, qu'est il devenu, pourquoi a t il brusquement fermé "boutique"? 
Si aujourd'hui je remonte le temps, c'est parce que je viens de retrouver dans mes trésors un ensemble blouson/pantalon siglé Franck Joseph Bastille Paris, en polyamide/elasthanne et sequins cousus dans un bleu jean délicieux. La curiosité n'étant pas un vilain défaut j'aimerais en savoir un peu plus sur ce designer promis à une belle carrière brusquement stoppée. Donc si vous avez des renseignements à son sujet n'hésitez pas à  me les communiquer.



vendredi 8 février 2019

BILLET DE MAUVAISE HUMEUR : L'AUDACE DES PUBLICITES MENSONGERES


Aujourd'hui concurrence oblige les produits sont de très bonne qualité.  Techniquement parlant les couettes avec des rembourrages nouvelle génération  sont performantes : quatre saisons, ventilée, fibres creuses siliconées ou trilobées, lourdes, gonflantes ou plates selon la demande mais aussi traitées chimiquement : anti allergiques,  anti-acariens, antifongiques et anti-bactériens
Cependant attention au miroir aux alouettes : certains  fabricants surfent sur la vague "tout naturel" et  tentent des sorties extra-ordinaires : couettes rembourrée en fibres de maïs comme l'indique cette publicité :

"Couette Pure Maïs de Hefel, le savoir faire d'un fabricant depuis plus de 100 ans
La Couette Pure Maïs vous procure un sommeil climatisé et sec grâce aux vertus de la fibre de maïs qui régule l'humidité.
Légère, aérée, elle est indiquée aux personnes exigeantes envers leur literie en raison d'allergies ou d'une peau sensible.
La fibre de l'enveloppe est en 100% fin satin de coton blanc affiné à l'aloé vera
Garnissage 100 % Naturel et Biodégradable :
 Fibres de Maïs
Forme morphologique
Fabrication dans cadres en bois. Coutures indéchirables  chaque point est indépendant." 
Couette Pure maïs été d' hefel

Piquage fonctionnel Body Fit

Lavable à 60°,adapté au séchoir
 La fibre de maïs ne rétrécit pas au lavage
L'ingeo est une  matière 100% naturelle issue de la transformation de la graine de maïs. Cette fibre respectueuse de l’environnement provoque moins de rejet de CO2, est bio-compostable et issue de composants renouvelables. L’Ingeo conjugue les qualités d’une matière naturelle avec les avantages d’une matière synthétique. Hypoallergénique, elle offre une grande résistance aux chocs et une très bonne stabilité. De plus, elle absorbe l’humidité et régule la température du corps.
Il fallait oser, 100% naturelle... issue de la transformation de la graine de maïs ,  qu'est ce donc que la graine de maïs?? En prime la photo d'un épis de maïs, et une précision incroyable au sujet de "la fibre de maïs" qui ne rétrécit pas au lavage. Je serai curieuse de voir un fil de maïs! je il n'est jamais précisé avec quels produits chimiques cette transformation est elle réalisée? Si tout est fait pour que le  consommateur s'attende à trouver des feuilles de maïs séchées en ouvrant l'enveloppe de la couette, il sera déçu car il n'y trouvera que  des flocons blancs, la matière première, le sucre de maïs, donc naturelle mais transformée chimiquement.
"Ingeo est une fibre fabriquée à partir de sucre de maïs. 
Ingeo est en effet basé sur la fermentation, la distillation et la polymérisation du sucre issu du maïs.Des molécules d’acide lactique  sont fabriquées à partir de sucre fermenté puis elles sont  chauffées et traitées chimiquement pour donner naissance à un polymère à base « d’acide polylactique », le PLA. Conçue par la société américaine Nature Works, cette fibre offre de grandes qualités notamment de biocompatibilité et biodégradabilité, Ingeo peut tout aussi bien servir dans le monde de la mode que de l’ameublement même s’il est assez délicat à repasser."

    Il y a encore et toujours cette miraculeuse fibre de bambou...  La nature dans le lit peut on lire, mais quelle nature? Comme tojours les informations omettent souvent de mentionner les  différentes étapes de transformation de la plante à la fibre. Le bambou n'est qu'une viscose fabriquée à partir de déchets de bambou, mais le principe reste très proche du procédé de fabrication de la viscose fabriquée à partir de hêtre ou de déchets de coton, avec une modification cependant à prendre en compte : moins de pollution, récupération des solvants, moins d'eau mais il y a toujours la présence de produits chimiques pour obtenir un fil à partir de la fibre.  Mais dans tout cela la nature n'a qu'une vague, très vague relation avec le produit fini.




    UNE BONNE JOURNEE COMMENCE PAR UNE BONNE NUIT

    Je vous invite à découvrir  un artisanat  traditionnel  né en Asie et que les occidentaux découvrent à leur tour : la couette en soie. La garniture est incroyable il s'agit de soie naturelle, c'est l'enveloppe du cocon qui est utilisée, il ne s'agit pas de fil mais de fibre.





    L'excellence existe, il suffit de respecter quelques règles.
    La matière première est naturellement blanche et légère, aucun produit chimique n'intervient au cours de la fabrication. La nappe de soie qui est la matière utilisée pour rembourrer la couette est obtenue par l'étirage manuel d'environ 2500 cocons pour une couette de 2,20m /2,40 m.


    L'enveloppe des cocons sont étirées  petit à petit jusqu'à obtenir la bonne dimension

















    les cocons sont ensuite supperposés

    Choisissez un article fabriqué dans des petites unités d'élevage ce qui autorise une sélection manuelle.
    Les surpiqures ne sont pas nécessaires lorsque le garnissage  est fait d'un seul morceau et maintenu à grands points sur le pourtour de l'enveloppe (en coton bio ou en soie)



    Le garnissage intérieur des couettes provient exclusivement de cocons de vers à soie nourris de feuilles de mûrier fraîches.  Ces bombyx du mûrier (bomby mori) sont domestiqués par l'homme depuis des siècles.


    Après avoir servi de cobaye je puis vous assurer que je ne renoncerai plus à ma couette en soie! Laissez moi vous expliquer pourquoi et vous convaincre d'essayer ce "bienfait de la nature".


    C'est un plaisir chaque soir renouvelé que l'on se glisse sous ce nuage de soie.

    Les qualités inhérentes à la couette sont celles de la soie
    Isotherme : le niveau de confort est régulier été comme hiver. La soie suit les variations de température de notre corps qui se produisent au cours de la nuit. Il est inutile de se découvrir , la couette s'occupe de tout, elle prend soin de vous, elle est dotée d'un thermostat naturel



    Confort : terminé le poids insupportable d'un édredon en plumes, la nature même de cette nappe de soie donne l'impression d'être couvert par un nuage.

    La soie est absorbante : elle absorbe aussi bien l'humidité ambiante de l'air que l'excès de transpiration c'est pourquoi même lors de fortes chaleurs, le confort est présent. La chaleur est équitablement répartie sur toute la surface de la couette car aucune couture, ni surpiqure ne viennent troubler la surface plane
    La souplesse de cet article est remarquable, elle se drape,   suit les mouvements du corps, elle se fait oublier.



    Naturelle : choisissez un garnissage certifié bio ou avec le label oeko-tex standard qui garantie l'absence de produits chimique dans la fabrication

    La couleur blanche n'a nécessité aucune teinture, aucun blanchiment. Les opérations sont réalisées manuellement, à l'exception des coutures principales sur le pourtour.
    Anallergique : la soie n'attire ni les acariens, ni la poussière. Si l'enveloppe est aussi en pur coton il n'y a aucun risque d'électricité statique



    L'entretien est simple et naturel :

    La couette devient un cocon pour celui qui l'utilise, se l'approprie. Elle se traite avec délicatesse. Les fabricants préconisent un nettoyage à sec. Je vous conseille de ne pas le faire systématiquement, les produits utilisés dessèchent les fibres et  les solvants qui sont des produits chimiques  ne sont pas tous éliminés durant le programme de nettoyage. Il faut alors laisser la couette à l'air quelques heures afin de dissiper au maximum les produits restants
    Un conseil : glissez la couette dans une housse en coton léger afin de la protéger, de prolonger sa vie, et de ne pas contrarier les vertus de la soie.



    Les chinois utilisent une méthode naturelle  et  gratuite qui a fait ses preuves  : les couettes sont exposées aux rayons du soleil. Pour les citadins il est inutile de sortir sa couette et de l'étaler sur la pelouse du square le plus proche, il suffit d'ouvrir sa fenêtre un jour de beau temps et de laisser le soleil caresser la couette quelques heures. Toute l'humidité absorbée sera évacuée, et la nappe de soie retrouvera sa légèreté et son  gonflant  tout naturellement Le soleil est la santé de la couette

    Alors cherchez le produit sur internet il y en a beaucoup, dans les magasins ils sont encore peu nombreux. Moi j'ai rapportée la mienne d'Afrique du Sud. J'ai trouvé dans un petit village un atelier de fabrication de couettes en soie, crée par des chinois qui ont transmis leur savoir faire aux femmes du village. La soie provient d'un élevage situé dans la région. Je trouve cette démarche
    intéressante et enrichissante pour toute la communauté.


    J'espère que ces lignes auront suscité l'envie de posséder un tel trésor.