degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mercredi 25 juillet 2012

ROBE D'UN JOUR, ROBE D'UNE VIE



Ce n'était peut être pas la plus belle, ni  la plus élégante, ni la plus cher, mais  c'était la plus pimpante du rayon. 

A n'en pas douter ce fut un coup de foudre. Elle m'attendait, comme Cendrillon attendait son prince charmant je n'ai aucun doute. 

Cachée parmi ses copines ou ses ennemies,  toutes plus noires, plus pailletées, plus brodées,  plus longues les unes que les autres, elle était accrochée tant bien que mal sur un cintre qui ne lui était pas destiné, elle se sentait seule et différente dans ce rayon robes du soir, comme moi.

Timide, taille 38, rougissante dans ce fushia fabuleux, un rien  moqueuse dans l'imprimé, un brin sauvage dans ce portant ultra conservateur, un soupçon de délicatesse pour l'ensemble, voilà pour les présentations

Bringuebalante sur son support métallique, elle me tomba dans les mains  dès que je l'effleurais. Premier signe.
Second signe prémonitoire, c'était la seule dans ce rayon robe du soir, à ne pas être noire. Et comme je cherchais depuis un certain temps une robe pour le mariage de ma fille, le noir c'était hors de question, d'ailleurs je déteste le noir. Je n'aime pas non plus les robes, je préfère les pantalons  mais pour cette fois je devais me plier au protocole dicté par la principale intéressée : ma fille. Alors va pour une robe, mais j'ai échappé de justesse au chapeau de belle mère, ouf! 
Cependant avant cette rencontre providentielle, j'allais de déceptions en cauchemars, rien ne me convenait, ne m'allait, ne me plaisait. Il m'est arrivé de pleurer, après une journée de shopping outrageusement nulle. Rentrer bredouille d'une vadrouille dont on attendait tant, c'est désastreux, et le mots  pour le dire viennent sournoisement vous titiller la lange : oh rage , oh désespoir!
Impossible qu'une  mère ne trouve rien à se mettre  pour le jour du mariage de sa fille.
La séduction,ah la séduction, délicieux mot, si doux à l'oreille, et si chaud au coeur, elle surprend, elle arrive sans explications, c'est instinctif, pour les personnes comme pour les choses.

Ma robe,  je la remarquais de prime abord  par sa couleur  un rose entre le rose shocking et  le fuschia . Avez vous remarqué comme je dis Ma robe, je me la suis approprié dès notre première rencontre, sans hésitations;
 La cérémonie du mariage se passant dans un parc au moment où les hortensias sont les plus beaux,  je serais non pas une fleur parmi les fleurs, mais en accord avec cette nature éclatante du mois de juillet.
La forme simple me convenait, ni frou frou, ni traine, la seule hésitation venait du décolleté un peu profond à mon avis, mais l'obstacle fut vaincu car l'imprimé était si étonnant, si délicieusement kitch, que j'en oubliais toutes mes réserves. D'ailleurs j'envisageais de me faire une étole dans un organza satin d'un rose shocking assez éblouissant, au cas où.
Cette robe fut l'élue de mon cœur pour le mariage de ma fille qui avait elle aussi trouvée l'élu de son cœur.
Ce fut  peut être la robe d'un jour, mais pour la vie, car elle est remplie des souvenirs merveilleux d'une journée exceptionnelle dans la vie d'une mère. 
Cinq ans ont passé et cette robe je la conserve  précieusement, comme un trophée, et de temps en temps je la déballe, je la regarde, seulement ,car mon tour de taille ne me permet plus de la porter avec élégance. Je n'ai pas de regrets, parce que les images liés à ce vêtement sont magnifiques et elles nourrissent encore mon imaginaire. Et puis  aussi je suis passée à autre chose, car maintenant je suis grand -mère et ça aussi c'est formidable dans la vie d'une mère. 
On peut dire que cette robe est la robe de ma vie puisque c'est quasiment la seule robe de mon vestiaire

1 commentaire:

  1. Cette robe a eu de la chance de vous rencontrer et d'être le témoin de cette merveilleuse journée

    RépondreSupprimer