degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

jeudi 8 novembre 2018

BILLET DE MAUVAISE HUMEUR : MODAL FIBRE NATURELLE UN MIROIR AUX ALOUETTES

Les fabricants masquent souvent le faible potentiel de leurs produits par des mots clé, des mots tendance, qui à la rigueur suggèrent mais qui ne signifient pas grand chose ; on ne peut pas les qualifier de mensongers tant ils sont utilisés de manière insidieuse, "border-line".  En 2018 la vague verte envahie les rayons  alimentaires et vestimentaires, et ce n'est pas toujours facile pour le consommateur de s'y retrouver d'autant que les publicitaires dosent savamment les mots. Les mots  nature ou  naturelle sont utilisés à tord et à travers, pour un  oui pour un non, il sont pratiques car compréhensibles par tout le monde, et c'est peut être là qu'il faudrait se méfier.  
C'est donc à chacun de nous de prêter attention à la composition du produit et en toute connaissance de cause d'acheter ou pas.  
En voici deux exemples d'articles achetés à Paris début novembre


endroit de l'emballage


envers de l'emballage

 Dans ce premier exemple il s'agit de chaussettes de la marque  Lee Cooper.  Sur le coté face de l'emballage deux mentions attirent l'œil : modal coton. Il n'y a pas de trait d'union, donc  à première vue le consommateur non averti considère qu'il s'agit de deux fibres une modal l'autre coton, tout le monde connait le coton, mais combien de client savent ce qu'est le modal et surtout combien s'en soucient. Mais pour ajouter à la confusion  la mention "fibre naturelle" est au singulier. Dans ce cas le modal coton serait une seule et même fibre, ni un mélange ni deux fibres distinctes.  Pour suggérer la nature et insister sur l'image  "verte" et non vertueuse de  la fabrication du produit,  ce n'est pas un mais deux écussons représentant un arbre bien vert portant la mention modal  qui sont collés près du texte. Parfois trop d'éléments peuvent aller à l'encontre de ce que l'on veut prouver. L'histoire continue sur l'autre face.
Comme je suis curieuse et fouineuse, je retourne l'emballage et stupéfaction : le pourcentage d'une fibre qui se nomme coton modal est affiché 95% ?  Sur l'autre face notons qu'il s'agissait de modal coton. Si simplement il était indiqué le pourcentage de coton et le pourcentage de modal le client saurait à quoi s'en tenir, mais aller inventer une nouvelle fibre  cotonmodal  placée sous le haut patronage de dame nature ! ...
Qu'est ce qu'une fibre? C'est une substance filamenteuse apte à être filée et tissée
Les fibres peuvent être naturelles ou chimiques tout dépend de l'origine de  la matière première . 
La fibre est naturelle si la matière première  est fournie par la nature La fibre chimique est fabriquée par l'homme. 
Elle est  artificielle si elle est  élaborée à partir de matière naturelle  mais transformée chimiquement
Elle est synthétique si elle est produite à partir de polymères de synthèse  donc c'est  un nouveau produit crée par le génie humain


Une fibre textile naturelle peut être de genres variés, d'origine purement animale, purement végétale ou purement minérale.
Le modal   ne peut pas être considéré comme une fibre  naturelle, c'est une fibre  chimique, de la famille des fibres artificielles. Un mélange  coton/modal n'est pas d'avantage une fibre naturelle.
Le modal est une  viscose "améliorée", utilisant un procédé de fabrication moins polluant, il y a modification de la matière première végétale  par un passage dans une solution aqueuse additionnée d'un solvant. Le bois  matière initiale solide après avoir été broyé  va se dissoudre dans un bain aqueux additionné d'un solvant plus ou moins polluant  pour devenir une masse semi liquide ou pulpe de cellulose  qui pourra être transformée en fil ;  il y a modification de la matière  au moyen d'un processus chimique et non  transformation comme c'est le cas pour les fibres synthétiques.
 Ce procédé de fabrication n'entraine aucune modification chimique de la matière première alors oui il est aisé de jouer sur les mots. Bois, hêtre ce sont des produits naturels mais n'oublions pas  que l'on ne fabrique pas de vêtements avec du bois, l'utilisation de produits chimiques est nécessaire  à sa transformation.  C'est vrai aussi que la fabrication du  modal nécessite moins d'eau que la culture du coton, c'est vrai aussi que le hêtre est une matière première renouvelable mais ce n'est pas pour autant que l'on peut sous entendre que le modal est une fibre naturelle.
Il est de plus en plus difficile de tromper le consommateur. Alors les fabricants surfent sur la vague la plus haute. Aujourd'hui la tendance est au vert, au bio, au naturel, au zéro impact sur l'environnement...Mais les mots ne suffisent pas, encore faut il qu'ils soient accompagnés de résultats et dans le cas qui nous intéresse il faut  décrypter ce qui se cache derrière les amalgames ambigus. Et le résultat n'est pas à la hauteur des attentes. C'est un exercice que l'on pratique le plus souvent sur les emballages de produits alimentaires, mais encore trop peu sur les articles vestimentaires. Je vous invite à devenir des consommateurs avertis plus attentifs au produit de base  des articles que vous convoitez et  moins permissifs au niveau des éléments de langage des marques.

A SUIVRE LE MASQUE 7 DAYS AU THE VERT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire