degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

dimanche 7 décembre 2014

4 LE MOHAIR QU'EST CE QUE C'EST? LA LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES


LA LIBERTE DE CIRCULATION
Enfin au XIX eme siècle, les autorités locales autorisent la circulation de la laine en vrac et les animaux. Des élevages de chèvres angora se développent alors en Amérique du nord, en Afrique du Sud, en Australie... Le succès est cette fois au rendez-vous. Curieusement, si la commercialisation du mohair s'en trouve facilité, il conserve cette image de fibre d'exception.

UNE MEPRISE MAIS UN CADEAU DE VALEUR
L'arrivée des chèvres angora sur le sol américain résulte d'une méprise. Au XIXeme siècle, le  Dr J. B. Davis est chargé par le gouvernement américain de mener à bien une expérimentation sur la culture du coton en Turquie. Il revient dans son Texas natal avec un cadeau du gouvernement turc : 10 chèvres qu'il pensait être des chèvres du cachemire mais, vous l'aurez deviné, il s'agissait de chèvres angora. Rassurez-vous, ces animaux s'acclimatèrent très bien dans la région et tout est bien qui finit bien, le Texas est devenu un grand producteur de mohair.

DE LA CHEVRE A L'OURS
Qui sait, à part peut-être les arctophiles que les premiers ours en peluches, articulés ou pas, les célèbres "Teddy bear" furent fabriqués simultanément en 1903 en Allemagne et aux USA. Si je consacre un chapitre à ce jouet c'est parce que  la peluche de ces deux prototypes étaient en mohair. 
Un objet de collection : un ours de la société allemande Stieff. 1903 la peluche est en mohair, l'intérieur est rempli de sciure de bois.
PAS DE LABEL AOC POUR LE MOHAIR
Qu'elles proviennent d'élevages situés au Texas, en Australie ou en Nouvelle Zélande, les chèvres sont toujours des chèvres angora. Le nom est parfaitement identifié commercialement sur tous les continents, il aurait été dommage de gâcher le potentiel. Mais il y a angora et angora. Les professionnels admettent que la qualité de la laine n'est pas homogène, elle varie en fonction de la provenance des bêtes.   
Troupeau de chèvres angora 
QUAND L'ELEVE DEPASSE LE MAITRE
L'introduction de l'animal en Afrique du Sud date de 1830. Le climat et la nourriture convenaient parfaitement et facilitèrent leur acclimatation. Les troupeaux s'agrandissent et les éleveurs prospèrent. Aujourd'hui, l'Afrique du Sud est devenu le premier producteur mondial de mohair.
Le mohair d'Anatolie est toujours une ressource économique pour la région. Cependant, les éleveurs turcs n'ont pas pris conscience de la concurrence. Ils n'ont pas suffisamment protégé l'espèce angora. Les conséquences du croisement des chèvres angora  avec des espèces locales entraine une  baisse de la qualité de la laine.  
Si l'on se réfère au classement officiel des producteurs de laine mohair, c'est la production sud africaine qui est en tête. 

LE MOHAIR EN QUELQUES CHIFFRES
On dénombre plus de six millions de bêtes réparties sur tous les continents. Chaque animal produisant en moyenne deux kilos de fibres textiles par tonte, il n'en demeure pas moins que la production de mohair, tous pays confondus ne dépasse pas 1% de la production mondiale de fibres naturelles. Le luxe c'est aussi le prix de la rareté.

A SUIVRE

1 commentaire:

  1. J'ai vu hier au salon de La Rochelle plein d'ours en mohair. On comprend qu'ils soient chers, la matière première l'est déjà. Mais qu'ils étaient beaux!!!!

    RépondreSupprimer