degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

vendredi 5 décembre 2014

N°2 LE MOHAIR QU'EST CE QUE C'EST ? UN LONG CHEMIN ENTRE LE TIBET ET L'ANGORA

MOHAIR : UN DROIT D'ANTERIORITE
Mais me direz vous, et vous auriez raison, pourquoi mohair puisqu'il n'y a aucun rapport étymologiquement parlant, entre mohair et angora ? Je sais, mais je sais aussi que les mots ont des vies et racontent des histoires. 
Si l'origine du mot Angora est simple voir simpliste : du toponyme Angora nom donné à une espèce de chèvres dont la toison est composée de poils longs, soyeux, et ondulés, vivant dans la région d'Angora l'ancien nom d'Ankara 
L'origine du mot mohair est bien plus complexe et plus ancienne : elle remonte aux mille et une nuits, bien avant que la chèvre du Tibet n'arrive en Angora.  

AUTOPSIE D'UNE ETYMOLOGIE
Le terme anglais primitivement moyacair est un emprunt au mot italien mocajardo lui même étant une déformation du mot arabo-persan mukhayyar ou moiacar qui désignait un tissu en poils de chèvre. Le terme originel semble être hayyara que l'on peut traduire par choisir, sélectionner. 

FALCOERI+AEGAGRRUS=ANGORA ?
La domestication des animaux se fit progressivement, elle débuta vers 10 000 ans avant JC, dans un territoire très vaste, de la mer Egée à la vallée de l'Indus. 
La  chèvre angora que nous connaissons, est issue d'un croisement  de capra Falconeri d'Afghanistan et de capra aegagrus hircus, chèvre sauvage originaire de Perse.
capra Flaconeri

capra hircus aegagrus
chevrès angora, reconnaissable à sa toison composée de longues mèches blanches et ondulées
QUAND LA LAINE DE LA CHEVRE ANGORA DEVIENT MOHAIR
Le croisement des espèces entraîne des transformations génétiques. Ainsi la toison  de la chèvre du Tibet se modifie jusqu'à devenir cette toison d'or, ou plus exactement une toison immaculée qui vaut de l'or. Parmi les autres races, la chèvre du TIbet fut choisie pour sa laine, et rien d'autre.
Et voilà enfin dévoilé le mystère du verbe arabe-persan  mukhayyar mohair =  choisir, sélectionner


Les nomades se déplaçaient avec leur troupeaux de moutons et de chèvres , c'était le moyen le plus simple  de se nourrir (viande et lait), de se vêtir( cuir et fourrure) et de se protéger des intempéries (peaux pour les tentes, fourrures pour les couvertures)  

UNE LAINE D'EXCEPTION : UNE RICHESSE EN DEVENIR   
Dès le XIeme siècle des tribus nomades mongoles, sans doute des descendants de Genghis Khan, se sédentarisent en Angora. Tout naturellement on  donne aux magnifiques chèvres le nom de la région d'adoption. La population locale conservera jalousement le monopole du commerce de la laine mohair, principale source de sa prospérité. 

L'EXPLOITATION OFFICIELLE DU MOHAIR
Qui dit commerce dit clients, mais ce qui se passe à partir du  XIVeme siècle  met un point final au développement économique de toute une région. 
 En effet  sous le règne du sultan Otman 1er les chèvres  angora  sont considérées comme un trésor  national  et l'exportation des animaux et de leur laine est strictement interdite.Tout contrevenant était puni de mort. Il y eu quelques contrebandiers chanceux qui échappèrent au châtiment suprême
La quasi totalité de la production de mohair est destinée à  la confection des vêtements du Sultan et de sa Cour. Les successeurs d' Otman continuent la même politique. 


le sultan Otman 1er
Le saviez vous ? C'est le Sultan  Otman1er ou Osman (de l'arabe Uthman) qui donne son nom à  la  dynastie ottomane qui restera à la tête de l' Empire Ottoman  de 1299 à 1923!


Dans le luxe du décor  et l'opulence des costumes, le sultan affirme son pouvoir.

A SUIVRE

1 commentaire: