degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mardi 15 novembre 2011

Collection d'automne mi -fugue mi- raison



La laine bouillie,  recette d'automne

Fouler  le sol couvert de mille feuilles rousses, qui collent  aux semelles, ou qui
s'éparpillent joyeusement devant nos pas au gré d'un courant d'air,  c'est amusant.
C'est agréable de marcher sur ce tapis qui étouffe le bruit de nos pas, et qui sent si bon l'automne.
Un sentiment curieux m'envahie, qui me fait penser à la laine bouillie. C'est une étoffe calme, qui étouffe les bruits, et son moelleux   annonce l'hiver  comme l'autonme aussi. Nos pas sont lourds et nos enjamées larges,  les galoches nous ancrent dans la terre avec force,  c'est rassurant, s'emmitoufler dans un manteau en laine bouillie aussi.

Le Harris Tweed  récolte d'automne
Ramasser des champignons qui se cachent sous la mousse au pied d'un grand chêne,  c'est sentir la terre et penser à une veste en Harris Tweed qui portent haut et fort les couleurs de l'automne. La mousse, les fougères, la lande, les moutons et le vent voilà ce que les Tweed nous racontent.


La mousseline de soie brume d'automne
Se promener sur  la plage  par gros vent c'est un comme  manipuler un métrage de mousseline de soie près d'un ventilateur, les grains de sable s'enfuient sous nos pas, voltigent, tournoient, ils semblent courrir pour atteindre un but invisible au loin, comme la mousseline qui se débat lorsqu'on veut la couper, qui glisse sous l'aiguille de la machine, qui coulent entre nos mains. La mousseline c'est une brume insolite qui gomme les contours des formes, pour ne laisser que des ombres.


Le mohair compagnon d'autonme
Rentrer de la promenade, dans une maison  qui sent les marrons qui grillent doucement dans la cheminée et se blottir dans le plaid en mohair écossais. L'automne est décidémment une saison textile.

La nature se prépare à prendre ses quartiers d'hiver, elle déshabille les arbres pour habiller le sol de somptueuses couleurs dites automnales.
Oui, l'automne est une saison à part entière, non pas une demi -saison, une arrière saison, elle ne fait pas les choses à moitié. Elle est forte mais tout en nuances. Il me semble que plus on vieillit plus on apprécie ce moment de l'année relativement paisible qui magnifie la nature après les grandes chaleurs avant les grands froids...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire