degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

samedi 18 juin 2011

La mémoire de tissus dans tous les sens n°5


Une dernière fois je vous propose d'aller à la rencontre sensitive des étoffes, en mettant  en œuvre un des sens qui n'a pas encore été utilisé  

L'EXPERIENCE VISUELLE
La vue
C'est la plus évidente, celle à laquelle on fait appel généralement, les souvenirs d'une robe fleurie, d'une couleur d'une blouse d'école,( la mienne était bis,  avec mon nom brodé en rouge sur le haut de la poche)   que nous détestions mais dont le port était obligatoire jusqu'en 1968 obligatoire), l'éclat une tunique en soie.Je suis certaine que vous aussi vous pourriez  trouver des dizaines d'exemples, des moments magiques où la vue d'une étoffe s'imprima dans votre mémoire.
Le tissu nous le découvrons bien évidemment avec les yeux. Et même si aujourd'hui le catalogue des  s textiles est réduit à sa plus simple expression,  il est aisé de différencier au premier ou au second coup d'oeil, un lainage d'une soierie, et un lin d'un polyester d'un simple regard. Ce qui nous renseigne   s'est la manière dont un satin se joue de la lumière , c'est le grain hirsute d'un lainage cardé, c'est le tomber magique d'un crêpe, c'est les plis cassant d'un taffetas, c'est la côte qui grimpe à 45° sur l'endroit d'une gabardine, c'est l'entrecroisement régulier des fils de trame et de chaine d'une toile. Le regard est un élément de vente pour les fabricants de tissus et les couturiers. Dans un défilé de mode, c'est à la vue de l'assistance que l'on s'adresse, bien que parfois c'est l'ouïe qui est agressée par l'ambiance sonore. Dans les magazines mode les photos   sont très élaborées, le rendu des étoffes est mise en scène de manière à vous convaincre, vous subjuguer, vous impressionner et tout cela passe par la vue.
La vue c'est le  contact  le plus simple et pour terminer en beauté ce chapitre voici une petite expérience qui requiert un instrument indispensable pour tous ceux qui s'intéressent au tissu : un compte fil. En regardant un morceau de tissu  à travers ce petit appareil  vous allez voir l'invisible, vous aller découvrir l'infiniment petit, vous allez comprendre le tissu, et parfois c'est un extraordinaire spectacle qui va vous ravir la vue. 

Maintenant  grâce à vos cinq sens vous allez pénétrer dans cet univers textile si quotidien et finalement si mystérieux, qui  de la naissance à la mort, du soir au matin, du jour et de la nuit nous accompagne
Faites vous votre propre opinion, cherchez dans votre mémoire les souvenirs textiles et fabriquez vous   points de comparaison, constituez votre musée textile personnel et parlons en.  

3 commentaires:

  1. C'est presque dommage que nous ne possédions que cinq sens car cette chronique est vraiment intéressante et maintenant elle se termine.Continuez à nous transmettre vos connaissances d'une façon aussi ludique . J'adore votre blog, peut être encore un des seuls sans pub et que l'on a plaisir à consulter.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai hâte de venir à Paris expérimenter tout ça !

    RépondreSupprimer
  3. mes amies et moi adorons votre approche du tissu. Continuez

    RépondreSupprimer