degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

jeudi 22 mars 2012

Une rêverie printanière


Et revoilà cette saison qui annonce la lumière, l'éclosion des bourgeons, la douceur de la rosée matinale,  la tendresse de l'herbe nouvelle, la délicatesse  de la brise du soir.




le printemps entre aussi dans ma cuisine


L'apparition des jonquilles,  les champs de tulipes en Hollande,  le subtile comme le parfum du lilas qui titille nos narines,  et c'est le printemps
tye and dye indien trouvé dans les rayons de chez De Gilles tissus

un tissu qui copie la nature






la nature , juste la nature

Ne pensons qu'aux  bonnes choses, et laissons de côté les pollens qui même en ville réveillent les allergies en léthargie durant l'hiver. Le renouveau est arrivé, les 
légumes nouveaux, les nouvelles résolutions de régime pour entrer dans notre maillot de bain,  une séance chez le coiffeur pour rafraîchir la coupe, un coup d'oeil sur  la magnificence de dame nature et des papotages entre copine à propos des nouvelles collections de prêt à porter printemps/été 2012.



Ciel mais c'est un tissu! oui un tissu.....


On délaisse les manteaux e pour des vestes plus légères, les pantalons pour les jupes, les pull à col roulés pour les chemisiers. Mais attention pas d'un seul coup, parce qu'en Avril ne te découvres pas d'un fil! 
Cette année sera colorée, acidulée. Terminés les tons pastels,se monter, oser.

Je pense que vous avez remarqué, que les couleurs éclatent dans les vitrines, s'étalent sur les pages des journaux de mode, mais il faudra attendre encore pour voir ces violentes palettes inonder les terrasses des cafés,  la foule des rues piétonnes, les queues dans les caisses des supermarchés, les salles de cinéma, les plages.
Printemps ou été en mai en Lettonie?
          
 Cette fois pas de demi mesure, les oranges frôlent les roses fluos,  le rouge se pâme d'amour pour le vert tendre et le bleu marine qui courre après le violet.


la mode de toutes les couleurs

 Mais vous, êtes vous prêtes à porter haut et fort ces couleurs ? C'est un virage à 90° qui arrive en ce début de printemps, après des mois de grisaille, de noir et autre brun et beige, c'est la lumière qui nous éblouit, la farandole des tons qui éclabousse notre quotidien. La mode va et vient, mais notre style, notre silhouette, nos envies ne suivent pas le mouvement, en tout cas pas toujours. Piocher par ci par là un article coloré pourquoi pas, mais pas tout d'un seul coup. On passe peut être trop vite de l'hiver à l'été, dans les rayons des grandes surfaces le maillot de bain succède immédiatement à la doudoune. Etrange, étrange cette façon de nous pousser à mal consommer, sans prendre le temps de la digestion. Il faut assimiler le régime alimentaire d'hiver, la mode hivernale, transiter par le printemps qui prépare l'été. L'industrie textile semble avoir oublié les entre saisons. L'automne et le printemps font partie de ce que la mode
appelle désormais la saison printemps /été ou automne /hiver, comme si elle gommait six mois de l'année

Les citadins, privés de la nature sauvage, oublient qu'il existe quatre saisons, pauvre Vivaldi, oublient les marchands de quatre saisons, mais eux, ont disparus depuis longtemps de nos rues avec leur chariot regorgeant de cerises,de pommes ou des tomates cueillies aux aurores par les maraîchés. Mais à quoi sert d'aller trop vite? Les années ont toujours 12 mois et les jours 24 heures. Prenons le temps, le temps de vivre, de penser, d'apprécier, de voir pousser les fleurs et grandir nos enfants. Prenons le temps de faire de la couture, de la broderie, prenons le temps du temps, et apprendre à faire  rien c'est déjà un bon début et pas si facile que cela.



J'aime  les quatre saisons, avec leurs nuances et j'aime le printemps avec ce décalage horaire qui nous offre des soirées sans fin si propices aux discussions qui permettent de refaire le monde.


un coucher de soleil à 21 heures à Paris ou à Miami c'est toujours un instant magique


 J'aime ressortir de l'armoire mes compères qui annoncent les beaux jours, ces chemises en chanvre qui enchantent les journées ensoleillées, les pantalons en gabardine qui rendent les happy hours en terrasse de café plus confortables, ce châle en étamine de laine fuschia qui m'enveloppe lors de mes  ballades le long de la seine jusque dans l'île saint-Louis et ses glaces multicolores de chez Bhertillon. 


Mes chemises en soie, mes pantalons en ramie, mes vestes en chanvre fleurent bon la belle saison, la nature, la lumière,le soleil, avec un soupçon de vacances.




L'habit ne fait pas le moine, mais la matière et les couleurs font
illusion et habitent les saisons.




Vous remarquerez que ces changements dans l'habillement vont de paire avec les changements de nourriture, petit à petit, les couleurs de notre alimentation vont changer, avec les salades de  fruits rouges  et légumes de saison. Le Navarin d'agneau accompagné de ses légumes nouveaux remplace la potée auvergnate et notre ligne salue ce changement de cap. Le vert, le blanc, et le brun pour l'hiver, le rouge, l'orange, le violet pour l'été.

Colorons notre univers, colorons notre penderie, laissons la couleur entrer dans nos habitations  


Les tissus sont nos amis, tour à tour il nous protègent, nous cachent, nous embellissent. Le "doudou" de notre enfance s'est transformé en vêtement dont le rôle  est bien plus complexe qu'il n'y paraît, mais quoiqu'il en soit, le tissu nous accompagne de notre naissance à notre dernière demeure, alors aimons le. Au nom de toute l'équipe de De Gilles Tissus je vous souhaite un printemps joyeux, coloré et textile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire