degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

samedi 10 décembre 2011

Ciel, un homme dans la cabine d'essayage!


Bien peu d'hommes ont une opinion positive du  shopping. Cela n'est pas loisir mais plutôt un mal nécessaire, un  acte incontournable, une activité indispensable mais ennuyeuse dans le meilleur des cas, détestable pour les autres. Ils se rendent dans les magasins de force plus que de gré, lorsque c'est absolument indispensable, pour remplacer un article mourant, fatigué, hors d'usage, démodé, mais vraiment démodé. Ils savent ce dont ils ont besoin, et pour ne pas perdre de temps, ils vont dans les boutiques qu'ils connaisssent et reprennent les mêmes articles . 
Vous ne rencontrerez que très rarement un homme satisfait d'avoir consacré quelques heures à courir les magasins,dans une cohue indescriptible sans avoir trouvé ce qu'il cherchait. Ce n'est pas non plus dans les habitudes masculines d'appeller un copain et de se faire un plan shopping  ... Non vraiment pas! 

Aujourd'hui il y a "Saint Internet "vient en aide aux hommes  démunis devant la nécessité  de remplacer des pièces maitresses de leur vestiaire , d'acheter  des articles de première nécessité, comme une chemise ou une paire de chaussettes.  Pour ces personnes, le shopping est une perte de temps, un acte éminemment futile, un moment de la vie quotidienne qu'il faut assumer,  tout mais certainement pas un loisir. Alors voila un nouveau moyen de s'habiller sans subir  les embouteillages,  le bruit, la foule, le regard des autres, l'argumentaire des vendeurs... Cliquer, selectionner, payer. Trois clics  à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, samedi et dimanche compris. En prime on reçoit le colis à domicile. J'oubliai le bonus : si les chaussures vous font mal, si la chemise est trop cintrée, si la couleur de la cravate ne va pas avec le costume,  si le blouson ne plait pas à votre compagne  c'est simple :retour à l'expéditeur. Et hop ! C'est peut-être cela le magasinage  vu par les hommes.
Cependant monsieur si vous  persistez à faire vos achats à l'ancienne  c'est que vous pensez pouvoir tirer votre épingle du jeu seul. Alors voici un pense bête destiné à vous simplifier la vie. Testez le lors de votre prochain shopping chez le tailleur ou dans un grand magasin. Je suis certaine qu'au vu du résultat, votre confiance en vous sera bien meilleure. Peut être même prendrez vous plaisir à renouveler de temps à autre votre garde -robe.

A la bonne heure!
Choisir son créneau horaire c'est déjà partir gagnant. Evitez le samedi après midi  parce que trouver un conseiller de vente  sera plus périlleux que de traverser la place de la concorde les yeux bandés à 18 heures, sauf les jours de final de foot, ou de tennis. Les nocturnes pourquoi pas mais attention, les couleurs pourraient vous jouer des tours avec pour seul témoin la lumière électrique. Si vous êtes perfectionniste vous ferez vos achats en plein jour, quitte à sortir de la boutique avec le vêtement pour vous avoir la couleur sans artifice.

Qualité/ prix? C'est un choix
Que vous achetiez un costume à 200 euros ou à 2000 euros, il est évident que les prestations ne seront pas les mêmes et vos attentes non plus.  Dans le premier cas, il  faudra passer outre les finitions, la qualité du tissu, ou le montage. Personne n'a jamais eu de caviar pour le prix des oeufs de lumps, cela se saurait.
 A vous de trouver le meilleur rapport qualité/ prix en fonction de quelques critères à prendre en considération. Si pour certains, la quête du bon achat est presque d'un jeu, pour d'autres ce sera une corvée de plus, mais  il faut rester  positif sinon garder un costume défraîchi ou votre veste élimée...

Adoptez la zen attitude
Soyez à l'aise, bien chaussé c’est-à-dire avec des chaussures faciles à retirer et à remettre par exemple si vous désirez acheter un pantalon.  Si votre but est d'acquérir un costume, alors évitez les tennis, et optez pour des chaussures de ville Ne mettez pas un polo et un gros pull si vous devez essayer une veste mais plutôt une chemise avec un gilet... Ne prenez pas de sac ce jour-là ,  d'abord il vous encombrera, et ensuite  dans l'affolement, vous risquez de l'oublier dans une cabine d'essayage, ou sur un rayonnage du magasin
Evitez le sac les jours de shopping

Partez gagnant et gagnez du temps
Apprenez vos  tailles par coeur ou notez le quelque part (sur votre i phone par exemple créez une rubrique shopping)  Si  tailles est au pluriel ce n'est pas hasard. Si vous devez chercher seul le vêtement vous ne serez pas perdu, c'est d'ailleurs le principe dans les grandes surfaces. C'est une question d'habitude, vous allez vite savoir ce qu'il vous faut et où le trouver, peut être qu'alors le shopping deviendra un plaisir...
Avant de partir de chez vous, pensez à regarder la taille de vos sous- vêtements (slip, caleçon, chaussettes, t shirt).
Une ancienne chemise comme référence afin de ne pas vous tromper.
Prenez une ancienne chemise et notez la taille qui correspond à votre tour de cou. A partir de 37 jusqu'à 46. En général les tailles vont par deux : 37/38, 43 /44 etc…Attention, cintrée ou coupe normale, il faut chosir.
Pour les costumes la taille du pantalon ne correspond pas  à celle de la veste. Si vous achetez en prêt à porter il faut connaître la taille du pantalon. Par exemple 40 pour le pantalon et 50 pour la veste. Pas de panique, relevez simplement l'indication portée sur les étiquettes de vos vêtements.
En général le vendeur vous demande votre taille de pantanlon, et  il s'arrange pour vous trouver la veste correspondante si vous avez la taille mannequin sinon, c'est plus compliqué encore. Alors si  votre  achat concerne un costume et que vous savez  que la taille de la veste est plus grande que celle du pantalon ou le contraire, faites le savoir directement au vendeur, ainsi tout le monde gagnera du temps.


Dirigez vous directement vers le rayon qui vous intéresse, sportswear ou tenue de ville. 


sportswear
sports d'hiver




Une fois votre mission terminée, vous pourrez vous promener dans les autres rayons l'esprit libéré.

Le bon choix
Sélectionnez les articles Choisissez la bonne coupe selon votre morphologie
 Inutile de décrocher plusieurs vestes du même modèle si  seule la couleur change. Prenez plusieurs modèles différents pour l'essayage. Par exemple avec deux ouvertures sur les côtés, ou une fente milieu dos, avec des poches plaquées ou des poches passepoilées...
costume de ville en velours côtelé

Le plus court chemin entre vous et la cabine d'essayage : le parcours du combattant
La cabine d'essayage la plus proche est toujours trop loin et surtout cachée dans les recoins du magasin. Si vous connaissez les lieux alors le chemin sera plus court sinon, suivez les panneaux, demandez aux clients... Système D essayez dans le rayon s'il s'agit d'une veste ou d'un pull.


Devant le miroir
 Il vous renvoie une image, votre image, alors assumez. Si votre silhouette n'est pas celle que l'on voit sur les magazines, si votre profil met en avant un ventre un peu rond, il faut faire avec, ne faites pas d'effort pour fermer votre pantalon, pour boutonner la veste...sinon chaque jour il vous faudra faire la même chose. Donc soyez naturel, ni plus ni moins. Sachez que c'est le vêtement qui doit s'adapter à votre morphologie et non pas l'inverse.
Quelle que soit votre taille, pour essayer une veste, un blouson , un pardessus ou un pantalon messieurs il faut vous plier à un exercice de style indispensable : vous retrouver en  situation quotidienne c’est-à-dire les poches extérieures et intérieures bien remplies. Vos clés, porte feuille, téléphone, stylo, cigarettes, petite monnaie. Eh oui puisque nous n'avons pas de sac, il faut bien caser tout cet attirail quelque part. Et les poches sont évidement propices à ce rangement.  Vous pensez que cela n'est pas indispensable, que vos poches ne sont pas des ersatz de sac féminin. Alors observez le bac que l'on vous tend lorsque vous passez sous un portail de sécurité (dans un immeuble, dans un aéroport...) Vous videz vos poches, et à votre grande surprise, le bac est fort bien rempli. Nous les femmes lorsque nous voyageons, nous posons juste notre sac dans le bac...
Par contre le vêtement est souvent déformé par ces contre-poids. Observez vos vieilles vestes. Ceci est valable pour les articles que vous porterez au quotidien, et non pas pour une occasion exceptionnelle.
En choisissant un modèle de pardessus ou de blouson soyez attentif à la présence de poches intérieures.
Tout ce que vous aviez dans les poches en arrivant doit pouvoir trouver place dans le nouvel habit.


Pour un pantalon, soyez à l'aise. Il doit être callé sur les hanches, sans avoir besoin de ceinture. Nous ne parlons pas de jeans mais de pantalon classique.
 Si vous avez de l'estomac, pensez plutôt aux bretelles qu'a une ceinture.
Bougez, asseyez vous, baissez vous,  le pantalon ne doit pas vous gênez dans ces gestes quotidiens, ni serrer, ni tomber. Si la cabine est trop exigue, n'hésitez pas à sortir et  à pratiquer ces exercices dans le couloir
Observez les poches, sur les cotés, elles ne doivent pas s'ouvrir, on ne doit pas voir la doublure de poche. Si c'est le cas passez à la taille au-dessus ou essayez un autre modèle.


Le  pardessus  
Si vous êtes venu en chemise ou avec un pull,  pour  essayer un manteau empruntez dans un rayon une veste, ainsi vous serez  dans les   conditions  optimum pour enfiler le pardessus. Un pardessus, n'est ni un caban, ni une veste, encore moins un blouson. Si la longueur vous gêne, passez à autre chose. Si vous êtes souvent en voiture,  un vêtement plus court serait plus adapté à vos besoins.
 En fonction de votre activité il faut pouvoir  être à l'aise, bouger, agiter les bras comme pour héler un taxi, lever les bras comme pour poser un bagage sur une étagère dans le train,  et tout cela sans faire craquer les boutons si la veste est boutonnée, sans que cela demande trop d'effort. Trop serré, trop large, trop lourd sans hésitations, si les points négatifs l'emportent sur les points positifs, remettez le vêtement sur le portant.

Une veste?
Vous pensez qu'elles sont toutes identiques? Erreur ! Mais c’est sans doute parce que vous manquez de pratique. Il y a les vestes de costumes et les vestes plus sportswear, qui se portent avec des pantalons différents en matière et en couleur. Il y a les vestes deux boutons, ou trois boutons , les vestes croisées, les vestes avec des fentes sur les cotés ou avec une fente au centre ou sans fentes... Testez les différents modèles si vous n'êtes pas un inconditionnel de l'un ou l'autre modèle. Selon que vous mettez les mains dans les poches du pantalon ou pas, selon que vous portez votre veste boutonnée ou simplement décontractée sans la boutonner le modèle qui vous va existe, il faut essayer parce que vous êtes justement là pour cela, sinon à quoi bon être sur place, autant commander sur internet.


Les conseilleurs ne sont pas les payeurs
C'est vous qui allez porter le vêtement, c'est aussi vous qui le paierez. Donc des conseils du vendeur pourquoi pas, mais  sachez décryptez  le discours ne vous laissez pas trop influencer  par des fadaises : c'est la mode, j'en ai vendu beaucoup, j 'ai acheté le même, mon grand père  l'adore, ça vous va à la perfection, si vous voulez on peut faire quelques retouches... Stop. Prenez votre temps, réfléchissez, bougez, regardez vous dans le miroir. L'essentiel est de se sentir à l'aise. Imaginez vous au quotidien  : porterez vous cette couleur, oserez vous la forme.


Ca vous va bien, je porte le même !Mais le porterez vous au quotidien? Rien de moins sûr!
Parfois il faut savoir  dire non
 Mais ne vous laissez pas entraîner malgré vous sur des modèles qui ne vous correspondent pas. Avoir l'avis d'une autre personne c'est important, mais n'ayez pas de scruptules à dire non. 
 Sachez que pour les vendeurs ou les vendeuses, les messieurs sont des proies faciles. D'abord parce que les essayages les ennuient, ensuite ils sont pressés d'en finir et de passer à autre chose et souvent au risque de passer pour un client difficile ils n'osent pas contredire  l'argumentaire du professionnel, généralement faible et appris par coeur. Par manque d'expérience, par lassitude ou timidité ils se laisseront guider, voir influencer  par le  conseiller de vente. Et comble du comble ils repartiront ravi d'en avoir terminé, quitte à ne jamais porter cette veste en tweed vert bouteille du dernier chic à ce qu'il parait, mais qui n'ira avec aucun des pantalons présent dans la penderie.


Venez accompagné
Si vous avez du mal à vous décider, si vous n'avez pas l'oeil suffisament exercé pour apprécier un article, si vous.. enfin si vous avez besoin d'un conseil désintéressé, alors demandez  comme on demande un service, à une personne de votre entourage de vous accompagner.
Le  travail du vendeur sera plus délicat. Il y aura deux personnes à convaincre, et si c'est une femme il y a de fortes  chances qu'elle soit rompue à ce genre d'exercice. Dans ce cas elle ne négligera aucun détail et passera outre les recommandations du professionnels.



Ne jetez pas l'éponge
Si malgré tout vous n'arrivez pas à vous décider, si l'essayage vous rebute , si vous êtes pressé ou épuisé ou pour toute autre raison, sachez que certaines enseignes vous proposent des échanges ou des remboursements sous 10 jours. Faire votre choix chez vous, seul, au calme c'est encore une autre solution. Alors  prêts? Partez et considérez le shopping comme un jeu, un challenge, un  moment agréable et tout ira bien


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire