degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mardi 12 novembre 2019

plaidoyer pour les fibres textiles naturelles



Les fibres textiles naturelles sont chargées de l’histoire du monde elles constituent une part de la mémoire d’une civilisation, d’un peuple, de l’homme.
Les fibres chimiques sont nées de l’irrésistible envie que l’homme a eu d’imiter, de dépasser, et si possible d’améliorer les trésors que la nature lui offrait. Si ces fibres « récentes » fabriquées par des machines de plus en plus perfectionnées n’ont qu’un passé très présent, elles ont en revanche un présent très futur car elles ont su se rendre indispensables. Il serait impossible au XXIe siècle de vêtir la population mondiale avec les seules fibres naturelles, la production serait très insuffisante. Alors bien sûr nous avons besoins de ces suppléments vestimentaires.
Il est difficile d’imaginer vivre dans un monde d’où les fibres chimiques seraient absentes, en revanche la vie serait possible, mais bien terne dans un monde privé de fibres naturelles.
Si le coté fonctionnel prime dans la famille des fibres chimiques, la famille des fibres naturelles est dotée d’un arsenal bienveillant qui régale nos sens : l’oreille perçoit le son mat d’une cotonnade que l’on déchire, le regard est attiré par les reflets métalliques de la lumière sur un taffetas de soie, l’odeur d’un pull over en laine mouillée par la pluie persiste dans notre mémoire, la main instinctivement va caresser une panne de velours de soie…
Malgré toutes les progrès de la technique, malgré les qualités indéniables des fibres chimiques comment une toile de nylon pourrait égaler le contact délicieusement frais d’une toile de lin, comment comparer l’extrême délicatesse d'un tricot en angora à celle d'une maille acrylique, la divine émotion d’une impalpable mousseline de soie n'a que de bien lointains liens avec l'émotion procurée par une mousseline polyester.
Dans les sociétés industrialisées porter des articles textiles fabriqués à partir de fibres naturelles est un luxe, voir un privilège .
Au fil des ans, l'offre de vêtements et de tissus en fibres naturelles se réduit au profit d'articles en fibres mélangées ou chimiques et si nous n'y prenons pas garde, ils disparaîtront de notre univers textile faute de clients.
Alors profitons de l’instant, usons et pourquoi pas abusons de laine, de soie, de lin ou de ramie et de tous leurs amis pendant qu’il en est encore temps



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire