degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

vendredi 19 février 2016

CREATION DU GROUPE TISSUS ADDICTS

Pour moi une page s'est tournée avec la fermeture de la boutique de tissus De Gilles, mais une autre s'ouvre avec une nouvelle création.
Le blog De Gillestissus s'agrandit avec la naissance du groupe Tissus Addicts sur Facebook.
Le blog c'est super, c'est passionnant, j'adore ce rendez vous quasi quotidien avec mon blog, il m'est devenu indispensable ce rituel, aussi évident que prendre mon café en me levant ou de jeter un coup d'œil à mes emails plusieurs fois par jour... Ce moment où j'ouvre mon ordinateur et où je mets en mots mes idées, mes coups de cœur ou mes coups de gueule, mes découvertes ; il est vivifiant et gratifiant puisque vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mes aventures textiles. Mais le blog, ce moyen d'expression magnifique manque de réactivité. Pour vous c'est une lecture passive et pour moi, vous êtes des lecteurs anonymes. Ce moyen d'expression manque de réactivité.
Le contact avec un auditoire virtuel n'est pas dans mon éducation et, depuis la fermeture de la boutique de la rue de la roquette, le contact humain me manque plus que je ne l'aurais imaginé. Alors l'idée de créer un groupe comme Tissus Addicts est un moyen de nouer le dialogue, voire de le renouer. Refaire le monde du textile,dans des discussions sans fin, arguments contre arguments, point de vue contre point de vue, apprécier les nouveautés sans dénigrer les classiques, lancer de nouvelles pistes, retrouver le chemin de la nature, se projeter dans l'avenir, découvrir le passé... Voilà bien des sujets passionnants à partager sans modération aucune.
Désormais, il sera plus aisé de converser, de questionner, de nous enrichir mutuellement de nos connaissances et de nos découvertes. Le mot "participatif", bien que souvent galvaudé, semble convenir parfaitement à l'idée que je souhaite développer au sein du groupe Tissus Addicts : il sera le reflet de notre passion des étoffes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire