degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

mercredi 29 avril 2015

N°2 DANS LES COULISSES DE LA FIBRE POLAIRE : LE BIO- MIMETISME

QUAND L'ANIMAL SERT DE MODELE A L'HOMME
L'homme n'ayant pas les capacités de se protéger naturellement des excès climatiques, il a inventé le vêtement. De la peau de bête à la polaire, selon les époques et les civilisations, l'habit cache, masque, démasque, couvre, découvre des parties du corps. Pour l'homme, cet additif textile peut être  fonctionnel,  symbolique  ou sociétal.

LES ANIMAUX EUX SONT "HABILLES POUR L'HIVER"
Ils sont mieux pourvus par dame nature et n'ont pas  besoin de cette béquille qu'on appelle vêtement pour affronter les caprices météorologiques,. 
Toison, fourrure, poils, plumes, écailles, ils sont équipés. Leur "tenue" est fonctionnelle, certains possédant même dans leur "garde-robe" un arsenal d'accessoires qui s'apparente à une parure de séduction : ramages colorés, bois démesurés, etc. 
















Quant à la pudeur ils ne s'en préoccupent pas trop

UN SYSTEME D'ISOLATION THERMIQUE INTEGRE
L'être humain est doté d'une intelligence qui lui permet d'étudier, de comprendre et d'imiter, voire de surpasser le système d'isolation thermique des animaux.
Certains animaux vivent dans les déserts brûlants, d'autres dans les océans glacés et pourtant tous survivent sans artifice là où l'homme ne le pourrait pas. Leur secret ? Une aptitude d'adaptation d'une efficacité inouïe. 

LE SYSTEME MULTICOUCHES DE L'OURS BLANC

Le corps de ce plantigrade est protégé par trois couches protectrices successives. La première est formée de poils de couvertures ou jarres, la deuxième est une bourre composée de poils fins et laineux le duvet et la troisième est sous-cutanée, composée de graisse.



Lorsque la température remonte, durant les deux ou trois mois de l'été arctique, la couche de graisse s'amenuise et le duvet perd en épaisseur. Cette régulation interne lui permet de s'adapter au changement climatique saisonnier, sachant que la température moyenne en hiver est de -30° et en été ne dépasse pas ou peu le 0°. 



  Le système trois couches : un point commun entre l'homme et l'animal





COPIE CONFORME : UN VIDE PLEIN D'AIR 
Les ingénieurs de Dupont de Nemours se sont intéressés aux animaux vivants dans les régions très froides du globe. Ils ont étudié la structure même des poils de la fourrure du caribou et de l'ours blanc. Les résultats ont abouti à une découverte étonnante : le poil est creux et, par conséquent, rempli d'air. L'air étant un excellent isolant, l'animal possède une protection thermique "intelligente". C'est ainsi que les fibres creuses en Dacron Hollofil® de Dupont de Nemours furent commercialisées. 


POLAIRE PEUT-ETRE MAIS POLYESTER SANS DOUTE (Polyéthylène Téréphtalate ou P.E.T.)
Cette matière a l'avantage d'être légère, chaude, volumineuse et anallergique. Dans un premier temps, ces fibres synthétiques furent utilisées pour le rembourrage de couettes et d'oreillers. L'industrie textile développant des produits de plus en plus techniques mit à profit les qualités intrinsèques de ces fibres creuses. Transformées en fil, elles entrent dans la fabrication des "polaires".

Exemple de produit en vente sur le net
Homescapes Couette fibres creuses siliconées de 155 x 200 cm approximatif à 300 g/cm² thermoactive hypoallergénique et facile d'entretenir 



Le Caribou à l'aise par moins -40° 
PRECAUTIONS D'EMPLOI
Attention au creux ! Respectez bien les modalités d'entretien. Qui dit creux dit vide et qui dit vide peut aussi dire plein… Si vous lavez votre polaire avec une lessive qui se dissout mal ou avec un produit adoucissant, les résidus vont s'engouffrer dans le vide et, après plusieurs lavages, la barrière thermique va disparaitre, votre vêtement va s'aplatir et il ne tiendra plus ses promesses.

A SUIVRE



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire