degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

vendredi 6 décembre 2013

N°1 BILLET D'HUMEUR : PLAIDOYER POUR LES ARTISANS, PASSEURS DE SAVOIR -FAIRE


L'HOMME + LE SAVOIR-FAIRE + L'OUTIL = L'ARTISAN
L'artisanat est une activité humaine qui consiste à fabriquer manuellement, avec des outils adaptés et éventuellement l'aide d'une machine, des objets ayant une utilité au quotidien avec une certaine recherche esthétique. 

ARTISAN, VOUS AVEZ DIT ARTISAN?

Artisan, artisan d'art, maître artisan autant de qualificatifs, autant de degrés qui dépendent de critères multiples tels l'expérience, les diplômes, la compétence, la créativité, etc. Aujourd'hui, en France, le statut d'artisan est règlementé. Obtenir le statut d' artisan nécessite de s'astreindre à des contraintes administratives rigoureuses. Le titre d'artisan se mérite ; il est sanctionné par un apprentissage et/ou un diplôme tel qu'un CAP ou un BEP, ou au moins six ans d'expérience professionnelle.  
Si, longtemps, on ne distingua pas l'artiste de l'artisan, le sculpteur était l'égal du potier, ce n'est plus le cas aujourd'hui. 
Certes la personnalité, l'expérience, la formation de l'artisan tiennent une place prépondérante dans la qualité de son travail mais, pour remarquable qu'il soit, l'objet artisanal doit avoir une certaine utilité, contrairement à une œuvre d'art qui est exposée, admirée, mais dont l'utilité au quotidien n'est pas le propos. 


DU PRODUCTEUR AU CONSOMMATEUR  
Transformer la matière première en mettant à profit un savoir faire et une expérience, voici le quotidien d'un artisan. Il participe à toutes les étapes du processus de fabrication  depuis la recherche des matériaux jusqu'à la commercialisation du produit.

En France à Béthune, une artisan d'art, Anna dans son atelier. Son support de prédilection : la dentelle. Créatrice de rêves textiles 
En France à Varengeville, l'atelier de Ghislaine du Tertre, artisan et créatrice d'étoffes



 Au Cambodge, une tisserande et son métier à tisser.
Elle tisse patiemment ce tissu si particulier que l'on trouve dans cette région : une soie légèrement craquante, légère et souple en même temps. Les motifs ikatés sont reconnaissables à leur gamme de couleurs spécifique où se mêlent le rouge sombre, le violet, le bleu intense et un jaune puissant.


En Inde du sud, le tailleur, son assistante et son outil de travail, une très vieille machine Singer, bricolée et rebricolée, et une touriste curieuse et admirative au vu des résultats. Malgré des conditions de travail rudimentaires, cet artisan fait des merveilles.

L'ARTISANAT :  UN LIEN  HUMAIN ENTRE LE CONSOMMATEUR ET L'OBJET 
Sur tous les continents, dans tous les pays, dans toutes les régions, dans tous les villages, il y a au moins un artisan. C'est une personne que vous connaissez, une personne que vous côtoyez, une personne et non une machine. Son travail consiste à fabriquer un produit, à la fois utile, fonctionnel et esthétique.

UNE PRODUCTION RESTREINTE

La production artisanale est à taille humaine.  La limite étant celle de la capacité de travail de l'artisan. Ce sont donc soit des pièces uniques, soit des séries limitées à quelques exemplaires.
Il n'y a pas un original que l'on peut démultiplier à l'envie en appuyant sur le bouton marche d'une machine. Chaque fois il faut recommencer toutes les étapes de fabrication et de commercialisation.

QUAND L'OBJET QUOTIDIEN  SORT  DE L'ANONYMAT
Le choix des matériaux, la justesse des proportions, la qualité du travail sont des options  qui confèrent une puissance et une authenticité à un article somme toute banal.
Un tissu, une assiette, un miroir, une robe, sont le résultat de la mise en œuvre d'un savoir faire et parfois de traditions ancestrales. Un objet artisanal ne nait pas spontanément, il y a un avant. Ce constat est visible dans l'artisanat régional qui véhicule les traditions  locales transmises de génération en génération et d'objet en objet.  

LE CHARME DISCRET DE  L'ARTISANAT

Ce n'est pas un banal châle que vous avez acheté chez une artisan tisserande, c'est son œuvre. Et lorsque vous vous  lovez dans ce nuage de mohair les soirs d'hiver devant la cheminée, c'est le châle et non un châle. Des exemples comme celui-ci, vous en trouverez autour de vous, j'en suis certaine. 

LES OUTILS
L'artisan est inséparable de ses outils, qu'ils soient rudimentaires ou élaborés, l'un ne va pas sans les autres. 
Mais si l'on pense artisan, on l'imagine dans son atelier,  le lieu où il met en scène son savoir faire, où il  façonne, scie, meule, peint, découpe, teint, tisse, coud, tricote, brode…

.
L'atelier  en plein air, les aiguilles à portée de mains, cette  argentine, tricote quand elle ne vend pas sa production et vend quand elle ne tricote pas, mais toujours avec le sourire. Ce n'est plus un artisanat d'art, c'est un artisanat populaire


VOYAGE  EN  PAYS "ARTISANAL"  
C'est peut être pour combler ce vide artisanal parisien que, depuis des années, je vais à la rencontre de personnes qui façonnent des objets avec leurs mains, qui possèdent un savoir- faire, qui n'oublient pas que la transmission est la pierre angulaire de leur métier. Jadis au coin de ma rue, il y avait ces hommes et ces femmes fiers de leurs créations. Hier, il fallait, pour les rencontrer, aller au bout du monde ; aujourd'hui l'espoir renait, car j'ai rencontré des hommes et des femmes artisans heureux et fiers de leur métier dans la région lilloise, en Normandie, dans le Gers… et même à Paris.
Quoi de plus émouvant que la fabrication d'une robe de mariée, étape par étape, essayage après essayage ? Et derrière tout cela des mains de fées, celles d'une couturière qui partage avec vous ces moments si intenses.  C'est un luxe, certes, mais c'est aussi la Robe d'une vie.
Le prêt à porter n'apporte que des produits anonymes.

SI TOUS LES ARTISANS DU MONDE VOULAIENT BIEN SE DONNER LA MAIN

L'atelier  du teinturier en Birmanie
Ici pas de machine, pas de laboratoire, mais des outils bricolés pour ce teinturier birman    
 Un coin dans la boutique  
En Equateur, l'atelier fait partie de la boutique. Du producteur au consommateur sans intermédiaire, c'est la logique des artisans
 Un local exigu a Madagascar
Une brodeuse malgache ; sa production ira rejoindre celle d'autres femmes du village regroupées en coopérative et les nappes seront vendues sur les marchés environnants.

Un atelier à ciel ouvert en Equateur

En Equateur : le tailleur  déplace son matériel, il retrouve ses clients le samedi matin sur le grand marché de la région entre les choux fleur, les poulets et les touristes.

En Inde du sud,  ce tisserand a installé son métier à tisser dans la cour intérieure de la maison familiale. Le travail se fait en famille, la transmission est assurée. La femme ira vendre la production hebdomadaire de son mari sur le marché local. 
En Argentine, une terrasse ombragée aménagée
En Argentine, une tisserande a installé son métier à tisser devant sa maison. Les enfants jouent à coté et son mari s'occupe des commandes et de la vente sur internet de pièces uniques. La spécialité familiale : les ponchos. Elle en avait tissé un blanc, dans une laine très fine  spécialement pour le Pape Jean Paul II.
Quelques étageres et des bassines dans cette "cuisine des couleurs"


 Un coin cuisine/atelier d'un  artisan teinturier marocain ; les teintures réduites en poudre sont conservées sur les étagères et attendent patiemment leur tour de colorer les cotons et autres soieries.

Une pièce de la maison



Dans ce petit village birman où il n'y a ni cinéma, ni grand magasin ni café, il y a des  artisans. Sur la photo, c'est une jeune femme qui consacre une pièce de la maison à son métier. C'est la couturière du village.
D'ICI ET D'AILLEURS
Ces hommes et ces femmes, qu'ils habitent en Asie, en Amérique, en Afrique ou ailleurs, travaillent tous suivant le même schéma : habiles de leurs mains , détenteurs d'un savoir -faire qui passe par l'apprentissage ou les diplômes, ils suivent et participent à toutes les étapes de la production, de la recherche des matériaux à la vente .



A SUIVRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire