degillestissus@free.fr

Messages les plus consultés

profil

profil
mes tissus

vendredi 29 juin 2018

OVIS ARIES - ISLENSKA SAUÔKINDIN-LOPI WOOL-MOUTON ISLANDAIS

Chose promise chose due. Retour d'Islande je suis en mesure de vous parler des moutons et de cette laine si particuliere la lopi wool
Ovis aries ou moutons islandais, une race de moutons acclimaté au région du nord de l'Europe, trapu, de taille moyenne à queue courte. 

 Ce qui est exceptionnel avec ces animaux c'est leur pureté, car des siècles durant ils n'ont eu aucun contact avec d'autres races de mouton du fait de  l' isolement de ces terres peu accueillantes
.Ces animaux  sont élevés pour leur viande, les islandais les surnomment gigot à pattes et leur laine on pourrait aussi les surnommer lopapeysa, littérrallement "pull en laine" de lopa laine et peysa pull) articles iconiques de cette île depuis le milieu du XXeme siècle, traditionnellement tricotés en rond à la main avec du fil lopi et des motifs autour de l'encolure




les pulls colorés comme celui ci sont destinés aux touristes, les autochtones préfèrent les couleurs naturelles entre le gris, le noir le beige et le blanc

En Islande le tricot fait partie de la vie quotidienne. Chacun ou presque tricote ou à tricoté, homme femme ou enfant. Jadis c'était un moyen de se vêtir en utilisant la production de laine locale, aujourd'hui c'est devenu une "industrie". Les machines sont évidemment mises à contribution, car s'il y a plus de moutons que d'habitants, il y a bien plus de produits tricotés que pourrait en fournir la population. Cependant dans les campagnes dans les bourgs et les bourgades, l'hiver est long, les jours sont courts et les nuits sans fin ou presque alors le tricot demeure une occupation rémunératrice. Les articles bonnets, gants, chaussettes ou pulls q sont pas utilisés par les membres de la famille sont sont vendus dans des boutiques sortes de coopératives. Ils sont mis en commun et un membre de la communauté est chargé de la vente. Chaque article porte une étiquette mentionnant le nom et le prénom de la personne qui l' a tricoté. C'est charmant, authentique mais les modèles sont disons rustiques, peu de choix dans les tailles et à mon grand regret trop grand dans les tailles femmes et trop petit dans les modèles enfants... Je suis donc restée sur ma faim à la fin du voyage. Cependant ma curiostié n'ayant pas été émoussée par le froid, la pluie et les jours sans fin, je me suis demandée ce qui pouvait bien différencier cette laine des autres laines. La réponse est venue d'une vendeuse, qui m'a expliquée la spécificité de la lopi. La toison des moutons islandais comme celle de beaucoup d'animaux vivant dans un climat extrême est double, elle se compose d'un manteau externe le Tog poil long brillant imperméable et solide et d'un sous manteau le Bel ou duvet léger souple et isolant. Ces  deux types de laines sont utilisés à pour des produits différents. Le poil couvrant est plus épais, plus raide il entre dans le tricotage de produits qui réclament à la fois de la solidité et un pouvoir isolant comme les tapis et le feutre,  le duvet, plus fin et plus souple permet la fabrication d'articles qui seront en contact avec la peau, type sous-vêtement
Mais en mélangeant le Tog et le Bel, le poil et le duvet on obtient le lopi. 
Au toucher le brin est hirsute, il n'a pas la douceur d'un cachemire et  l'association du tog et du bel est visible, l'ensemble est peut être léger si la maille est aérée ou bien plus dense comme pour les plaids, articles industriels tricotés à la machine 

Cette laine étonnante pleine de qualités n'a cependant pas la douceur de la laine du Qiviut que j'ai trouvée au Groenland. 

Touriste consciencieuse et vigilante je me dois de dévoiler un point qui me met en colère et qui malheureusement se retrouve sur tous les continents : le tourisme est une manne,  les touristes des cibles faciles à duper  en leur proposant des articles sans intérêt ;  les rayon des  magasins des grandes villes comme des petites villes proposent des articles en maille d'aspect laineux, mais lorsque l'étiquette de composition porte la mention polyester ou polyester and wool c'est se moquer du monde en tous cas des clients potentiels. C'est vraiment dommageable pour l'image d'un peuple qui vit dans un pays où la laine matière première naturelle de qualité est à portée de main, dans un pays où l'on apprend dès le plus jeune âge à respecter l'environnement, dans un pays où la nature dompte les hommes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire